Team-R
Bienvenue sur le forum Team-R, communauté francophone réunissant les amateurs de simulations automobile console et PC.

Si vous n'êtes pas enregistré, nous vous invitons à le faire après avoir jeté un œil au portail et aux règles de conduite Team-R.

Vous devrez ensuite vous présenter dans la section adéquate pour avoir accès à l'ensemble du forum.

L'équipe Team-R.

Team-R

Simulation auto
 
Page d'accueilAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fend
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10054
Age : 35
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Lun 3 Déc 2012 - 16:54

Team-R || Le Mag'

Edito
Auteur(s) : VDK
présentation:
Souvenez-vous. 23 octobre 2012, le comité d'organisation de la Team-R annonce en grande pompe, l'organisation d'un championnat mono-modèle, basé sur un châssis de Caterham Fireblade de 2002. Dès lors les yeux et les oreilles du monde du sport auto étaient rivé vers Fend et Roja afin d’être a l'affut de toute révélation sur ce championnat a venir.
Et l'excitation ne tarda pas a grimper d'un cran quand la liste des circuits fut dévoilé: Tsukuba, Suzuka, Monaco et pour finir le mythique Nordschleife !! De quoi mettre des étoiles dans les yeux de n'importe quel pilote. Et ces derniers ne tardèrent pas a remplir la grille de départ. Kutiva, Otys, Makiaveli et Braddock, pour ne citer que eux, venaient grossir la grille de départ de cette compétition qui avait attirer certains des pilotes les plus talentueux qui tournent actuellement en compétition.
Et après de longues semaine d'attentes, nous voilà enfin a Tsukuba, pour la première manche.

Les interviews de Mickael Kael
Auteur(s) : Braddock

A la rencontre de la Belgium Team
Mickael Kael : Bonsoir Braddock. Quelles sont vos impressions concernant la première course du championnat Catheram ?

Braddock : Je pense que l'on à bien limité la casse. Une troisième place pour commencer c'est pas si mal, même si au final j'ai perdu une place pendant la course ( ndlr : braddock était deuxième sur la grille de départ ).

M K : Mobieus, vainqueur de la course, c'est une petite surprise non ?

Bradd : Non pas du tout. Mobieus à déja prouvé, sur la course en lamborghini par exemple, que c'est un pilote très rapide, même dans des conditions difficiles. Mais ce n'est pas le seul jeune pilote qui pointe le bout de son nez. Je pense également à Motard. Ces deux la, c'est l'avenir. Nous, les trentenaires, essayons de résister mais un jour il faudra se rendre à l'évidence que l'on est trop vieux pour ces conneries ( il rigole ).

M K : C'est un scoop ca!! Cela veut dire que vous songez à la retraite ?

Bradd : Non pas tout à fait mais j'ai une femme et un enfant qui m'attende à la maison. Je ne peux pas me permettre de passer tout mon temps sur les circuits du monde entier. Et puis l'accident de Kutiva m'a fait prendre conscience des risques. On fera le point avec l'équipe en fin de saison.

M K : Comment se sont passé les entrainements sur suzuka ?

Bradd : Très bien. L'organisation pousse de plus en plus pour que les pilotes s'entrainent ensemble afin qu'ils aient l'habitude de rouler en peloton, en essayant ainsi de limiter les accidents en course. Je peux vous garantir que l'ambiance entres les pilotes est exellente. Les grosses écuries aident même les équipes à plus petit budget. En treize années de compétition automobile au plus haut niveau, je n'avais jamais vu cela. Par contre le soir de la course, le respect est toujours présent mais ne vous attendez pas à voir des pilotes se faire des cadeaux.

M K : Et cette course sur suzuka, comment la sentez vous ?

Bradd : Mon favori est toujours le même, vous savez de qui je parle. Ensuite, j'ai l'impression que Motard nous mijote quelque chose ce soir. Makiaveli et Roja vont absolument vouloir se rattraper de leurs première manche ruiné pour cause de problèmes électrique. Mobieus, VDK, Fend et Hellriders seront dans le coup aussi. Cela va être une course ouverte, la ligne droite permet ,grace à cette fameuse force d'aspiration , de refaire un peu le retard avec le pilote devant nous. Il est fort probable de voir tous les pilotes un derrière l'autre pendant une bonne partie de la course.

M K : Il faudra limiter les erreurs alors ?

Bradd : Tout à fait. Dés que l'on sort un peu de la trajectoire on perd énormément de temps. Contrairement à la prochaine course à Monaco, il n'y a pas de mur ici, mais un tour dans le sable coute énormément de temps. Ca va être une bataille à tous les niveaux. Je crois vraiment que les spectateurs ne vont pas s'ennuyer.

M K : Cela aussi c'est une bonne surprise, d'après les premiers chiffres, le championnat récolte un énorme succès auprès du public ?

Bradd : Cela ne m'étonne pas du tout. La voiture, les circuits, les pilotes tous les ingrédients sont réunis pour avoir un championnat de grande qualité.

M K : Kutiva sera t'il présent ce soir ?

Bradd : Les pilotes n'en savent encore rien. Kutiva est un grand pilote, peut être un des meilleurs de sa génération. C'est un professionel mais il ne va quand même pas prendre des risques inconsidéré pour participer à cette course.

M K : Dernière question Braddock. Qu'avez vous reçu pour Saint Nicolas ?

Bradd : ( Il éclate de rire dans son fauteuil ). Comme je vous l'ai dit au début, je suis trop vieux pour ses conneries, mais le grand Saint barbu à bien gaté mon enfant et c'est bien cela le plus important.

M K : Merci Braddock. A ce soir pour cette deuxième course.

Bradd : De rien Mickael, à ce soir.


Du côté des qualifications
Auteur(s) : Motard

-première déception du coter de makiaveli qui et contraint a l'abandon suite a une panne électrique irréparable avant le départ.
-Otys nous fait une belle démonstration de pilotage suivi de prêt part braddock Mobieus motard et hellrider lors de ces qualifications

voici la grille de départ:

PositionPiloteTemps
1
Otys NC
2
bradock NC
3
Mobieus NC
4
Motard NC
5
Hellrider NC
6
Roja NC
7
Fend NC
8
Serano NC
9
Giatti NC
10
VDK NC
11
Chemsou NC
12
Miki_ek4 NC


La course
Auteur(s) : VDK

Lundi 26 Novembre 2012. 21h, heure française, la mélodie du 4 cylindre de la Caterham, rugit dans la vile de Shimotsuma, point de départ de cette compétition. Pour cette première course, le niveau d'entrainement des différents pilotes est assez disparate. Certain ayant put préparer leur Seven depuis 15 jours, alors que certain pilote, n'ont pu prendre le volant de leur voiture, que deux heures avant le début de la course !! Braddock, pilote de la Belgium Team, nous avait d'ailleurs fait part de son ressenti sur ces petits couaks d'avant course: "C'est sur que cette situation est un peu cocasse. L'organisateur du championnat à un emploi du temps très chargé. Comme il ne savait pas s'occuper tout seul de toute la logistique, j'ai aprris qu'il a signer un contrat avec UPS. Cette société s'engage à amener tout le matériel nécessaire en temps et en heure pour le début de la course."

Et c'est Otys qui sut le mieux tirer parti de ces quelques problèmes, pour signer la première pôle de cette Caterham Cup. D'entré il prenait un avantage psychologique sur ses adversaires.

Souvent le départ est un moment propice pour gagner, ou perdre des places. Et cette course ne déroge pas a la règle. Si Otys parvient a garder la tête, derrière Mobieus, parvient a subtiliser la 2eme place a Braddock. De même en queue de peloton, où VdK passe Giatti et récupère ainsi la 9ème place.
Dans le premier virage, et alors que la meute est encore roue dans roue, Hellrider et Roja, trouvent l'ouverture sur Motard qui chute a la 6ème place. Fend, qui fait ses grands retours a la compétition, tente lui aussi de passer motard, mais celui-ci parvient enfin a fermer la porte et limite, ainsi, un peu la casse. A L'arrière, VdK, qui lui aussi revient a la compétition après une longue absence, semble avoir très envie de bien figurer, et tente de passer Serano dans le deuxième virage. Les deux voitures sortent roue dans roue, et les étincelles volent sur la piste. Serano parvient a garder sa place, après cette bataille de haute lutte. Mais quelques virages plus tard, le pilote picard, tente a nouveau un intérieur sur Serano, qui avait élargie pour sortir avec plus de vitesse. La série noire continue pour lui, car au début du 2eme tour Giatti le passe et lui ravit la 9ème place.

Le deuxième tour est surtout marqué par la très grosse bataille entre Motard et Fend pour la 6ème place. Les deux pilotes se rendent coup pour coup tout le long de ce tour et poussent leur machine dans leurs limites. Les deux pilotes font preuve d'un sang-froid exceptionnel pour ne pas partir a la faute. Le moindre écart de conduite, la moindre faute, pouvant les envoyer tous les deux au tapis !! Motard arrive a maintenir sa position au terme d'une bataille qui aura ravi tous les spectateurs venu en masse, assister a cet évènement.

Au début du troisième tour, deux groupes se sont déjà formé. Le groupe de tête est mené par Otys, qui est suivi comme son ombre par Mobieus, qui a placé de grand espoir dans ce championnat. juste derrière Braddock cravache pour rester au contact des deux leader, mais lors d'essai, il nous avait confié ne pas être a l'aise dans le dernier secteur. Les quatre duelliste que sont Hellrider, Roja, Motard et Fend, on stabilisé quelque peu leur position. Le deuxième groupe est mené par VdK, suivi de près par Giatti, Serano, Chemsou et Miki qui ferme la marche.
Et c'est dans ce deuxième groupe que va arrivé le premier gros évènement de la course. Giatti élargie trop dans le dernier virage avant la ligne droite des stands et part en crabe juste devant Serano, qui parvient a l’éviter de justesse. Giatti perd abime un amortisseur dans la figure, et prend le pari de continuer ainsi. Quant on connait le caractère de la Caterham, on peut imaginer que c'est un pari risqué.

Et son caractère, elle va le montrer a plusieurs reprise. Le premier pilote a en faire les frais, est Roja, plus connu, dans le paddock, sous le sobriquet de "Roro Torpedo" . Alors qu'il mène la vie dure a Hellrider, dans une bataille a couteaux tirés pour la 4ème place, celui-ci perd le contrôle de sa Seven dans l'avant dernier virage (sans doute le plus compliqué a maitriser au volant de la caterham. NDLR). Alors qu'il avait pris l’intérieur du virage, lui et son concurrent se touche et il part immédiatement en tête a queue. Il parvient néanmoins a reprendre le contrôle de sa monture de fort belle manière, mais le mal est fait. Hellrider, ainsi que la 4ème place se sont envolé.
mais le mal est fait. Hellrider, ainsi que la 4ème place se sont envolé. Pire encore, Motard en a profité pour lui chiper la 5ème place, et désormais c'est Fend qui frappe aux portillons... et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il frappe fort d'entré !! A peine Roja, a t-il pu remettre les gaz que Fend, profitant d'une vitesse bien supérieure, tente de le doubler dans la ligne droite qui suit l'avant dernier virage. Mais grâce a un freinage plus tardif, il parvient a conserver la 6ème place. Mais son auto a l'air d'avoir pris un peu de plomb dans l'aile suite au contact avec Hellrider.

Le deuxième pilote a subir les caprices de cette petite anglaise, sacrément joueuse, c'est Serano. Alors qu'il poursuit VdK, afin de lui reprendre sa 8ème place, il maitrise mal sa ré-accélération, et la sujet de sa majesté se découvre alors un caractère de pur sang des plaines du Colorado !! Elle part immédiatement en sur-virage et malgré la tentative de Serano pour la remettre dans le droit chemin, elle fonce dans les barrières de sécurité, ce qui endommage gravement son châssis et tout l'avant droit de sa voiture. Il parvient a rejoindre les stands, non sans mal, et en dépit d'un travail très rapide de ses mécano, tombe au fond du classement. Même Giatti, pourtant très distancé, le passe. Il ressort 12ème et bon dernier, mais le couteau entre les dents.

Les positions se stabilisent pendant 4 tours le temps que Motard enclenche la sur-vitesse, et remonte tel une balle de fusil sur Hellrider. Celui-ci abandonne sa 4ème place au passage de la ligne droite des stands, sans pouvoir se défendre. Motard était simplement trop rapide.


A l'arrière Serano a déjà entamé sa superbe remonté. Alors que Giatti se bat dans chaque virage avec sa Caterham sur 3 pattes, il voit Serano fondre sur lui, et le remonter a vitesse grand v. Au dixième tour, il craque dans le deuxième virage et part a la faute. La porte est désormais grande ouverte pour Serano, qui passe 11ème.

Arrive le 11ème tour. Si il ne fallait retenir qu'un tour de cette course, c'est celui-ci qui marque le tournant de cette course. Alors qu'Otys était en tête depuis le début, il restait néanmoins sous la menace de Mobieus qui ne le lâchait pas d'une semelle. Tel un prédateur, il semblait attendre patiemment que sa proie fasse une erreur, pour passer a l'attaque. Et ce 11ème tour, va enfin lui offrir cette chance.

Sans doute fatigué par le train d'enfer imposé par son poursuivant, Otys par en tête a queue dans l'avant dernier virage, décidément bien piégeur. Mobieus a surement du être bien heureux de le voir partir a la faute. Et les malheurs du désormais, ex-leader, ne s’arrêtent pas là. Il a toutes les peines du mondes a sortir sa belle anglaise du gazon japonais et il voit la meute composé de Braddock, Motard, et hellrider, lui passé devant. On imagine a quel point Otys a du être énervé de voir les meneurs le passer presque a la queuleuleu. Néanmoins il reste très fair-play et reste volontairement sur le coté sale de la piste, pour ne pas risquer l'accrochage avec des concurrents plus rapide. Il reste pourtant au contact... tout n'est pas perdu.

Pour Miki aussi, alors en 10ème place, ce 11ème tour va marqué un tournant. Il loupe son deuxième virage et vrille sa boite de vitesse et toute sa suspension coté droit. Sa voiture devient alors incontrôlable. L’arrêt au stand est obligatoire. Serano qui était parvenu a revenir dans sa roue, gagne une nouvelle place, a nouveau sans combattre. Les dieux japonais semblent lui sourire. Giatti le passe également alors que ses mécanos sont au travail. Il se retrouve dernier.et doit en plus laisser passer les pilotes de tête qui commence a lui prendre un tour. La course semble finie pour lui.

On assiste a une magnifique guerre de tranché entre Braddock, Hellrider, Otys et Motard. Si ils ne sont pas roue dans roue, c'est qu'ils sont cote a cote. Chaque virage est l'occasion d'une attaque. Et à ce petit jeu, Otys se montre le plus fort. Après avoir dépassé Motard, il attaque Hellrider et le passe au 15ème tour. Il réussi a récupérer les places qu'il a perdu. Braddock est désormais dans son viseur ....

Au milieu de peloton, Roja, Fend et VdK se suivent a distance, chacun étant séparé par plusieurs secondes, VdK ayant plus de mal a tenir le rythme de ses deux concurrents. Seul une faute de l'un ou l'autre pourrait lui permettre de remonter. Et c'est Fend qui va commettre cette faute.
Encore dans l'avant dernier virage, qui aura vraiment été meurtrier, il élargie un peu trop sa sortie et va se faire surprendre par les quelques bosses qui parsèmes ce virage, ce qui s'avère fatal. La seven s'en va faire un tour de manège. VdK prend la 7ème place. mais Fend reste menaçant. Et le moins que l'on puisse dire c'est que la place gagné par VdK ne sera que de courte durée. Dans le tour d'après et dans les conditions exactes du tete a queue de Fend, il part a la faute et voit Fend récupérer son bien. Ce que la route donne, la route peut le reprendre.

Les tours suivants seront un peu plus calmes.Miki sera contraint a l'abandon sur casse moteur et Roja se rapproche très sérieusement d'Hellrider et de Motard et une belle passe d'arme va se passer entre eux, Hellrider réussissant bien a contrer les assaut répété de Roja. Il faudra attendre le 26ème tour pour le voir porter sa plus sérieuse attaque sur son adversaire.Profitant d'un Hellrider qui tire large dans le premier virage, il plonge a l’intérieur et le passe... Mais il part en tête a queue lors de la remise des gaz. Le pilote gardois perdant cette pirouette, toute chance de gagner des places au classement. Pire au 27ème tour, il endommage sa voiture (ai-je besoin de préciser à quel endroit ?), il décide de continuer malgré sa voiture un peu boiteuse. Et on se dit alors qu'il va pouvoir rallié ainsi la ligne d'arriver, mais dans le tour suivant, sa voiture stop net juste avant le dernier virage. Panne électrique ? le mystère reste entier et ses mécaniciens se sont refusé à tout commentaire.

Devant Mobieus continue de faire cavalier seul, et malgré des adversaire valeureux et de talent, éclabousse cette course de sa maitrise. Dans le 33ème tour Braddock se faire rejoindre par Otys et même doubler dans le premier virage. Les deux pilotes restent au coude a coude dans le premier secteur, mais Braddock doit finalement s'incliner et laisser Otys prendre la deuxième place a quelques longueur du drapeau a damier.

Finalement Mobieus s'impose de fort belle manière, avec 3 secondes d'avance sur Otys. Il aura réussi a dompter sa belle anglaise de bout en bout de ces 40 tours qui auront vu nombres de pilote partir a la faute. Otys a réussi une très belle remonté, et parvient a limité la casse en terme de point. Sur la troisième marche du podium, on retrouve la pilote de la Belgium team, Braddock. Il termine a seulement deux centièmes de la deuxième place, ce qui prouve a quel point le niveau est et sera relevé pour cette compétition qui nous a dores et déjà, offert de très belles émotions.


Les résultats
Auteur(s) : Motard

place pilote temps écart
1 Mobieus 40:29,584
2Otys 40:33.219 +3.635
3 Braddock 40:33.434+3.850
4 Motard 40:35.445 +5.861
5 Hellrider 40:47.244 +17.660
6 Fend 41:08.879 +39.295
7VDK 41:29.278 +59.694
8 Serano41:31.928 +1:02.344
9 Chemsou 41:55.515 +1:25.931
10 Giatti toujours en course
11 Roja panne
12 Makiaveli panne
13 Miki_ek4 abandon


L'analyse par Mickael kael
Auteur(s) : Braddock
Nous y voila enfin. La catheram cup à débuté ce lundi sur le mythique circuit de tsukuba. Cette première fut une véritable réussite. Les spectateurs ne se sont pas trompé en venant très nombreux assister à cette course palpitante du début à la fin. Certes ce n'est que la première épreuve du championnat mais une certaine hiérarchie c'est déja déssiné. Contraint à l'abandon, Makiaveli et Roja ont déja, sauf énorme surprise, perdu toute chance d'etre sacré champion. En l'absence de Kutiva, Otys est bel et bien le favori de l'épreuve mais la course sur Tsukuba l'a encore prouvé, être le plus rapide ne garantit en rien la victoire. C'est donc finalement Mobieus qui s'est imposé en réalisant la course parfaite. Ce jeune pilote peut devenir la révélation de ce championnat et il est capable de lutter pour le titre. Juste derrière, on retrouve braddock, Motard et hellrider qui ont tous les trois réalisé une belle course. Fend et VDK pour leurs retours à la compétition réalisent un très bonne sixième et septième place. Pour teminer on retrouve Serano, chemsou et Giatti qui sont trois pilotes prometteurs mais ils doivent encore accumulé l'expérience nécessaire afin de pouvoir lutter pour les podiums. Le championnat est bel et bien lancé, et la prochaine course à Suzuka va à nouveau, on l'espère, apporter son lot de surprises....



Entre 4 roues, la rubrique
Auteur(s) : Braddock
- Mobieus vient de féter son 24ème anniversaire. Selon les rumeurs,il a offert le champagne après la course.
- Le meilleur tour en course à été réalisé par roja en 59.917
- Mobieus s'est illustré lors de cette première manche en parcourant 29 tours seul en tête.
- Roja et Makia ont du abandonner pour problèmes électrique, surement du a l'alternateur fournies par renault pour ces 2 pilotes
- 67 563 spectateurs ont assisté à la course à Tsukuba. Ce n'est pas le record du circuit mais en ses temps de crise les chiffres sont plus qu'honorable.
- De nombreuses personnalitées ont assisté à cette première course de la Catheram Cup. En effet, Gisèle Budchen, Bono, Jean- claude Vandamme et Arnold Schwarzenegger ont été apercu dans les paddock de Tsukuba.
- Pour continuer avec Jean Claude VanDamme, il paraitrait qu'il ait cassé le nez à un serveur qui aurait refusez de lui servir un Coca Cola chaud et non gazeux.[table][table][table][table]
- Kutiva se remet bien de son accident sur Grand Valley mais on ne sait pas encore si il pourra participer à la prohaine course.
- Dixième au départ et septième à l'arrivé, VDK est l'auteur de la meilleur remonté pendant la course.
- D'après le magazine People, la course à Monaco serait pour les stars, "The place to be".
- Saint-Nicolas étant de passage en Belgique, Braddock à fait l'aller retour entre le Japon et sa maison familliale afin d'avoir le bonheur de voir son fils découvrir ses nombreux nouveaux jouets. Saint-Nicolas étant un fin observateur, nul doute qu'il ait apporté au fils du pilote Belge des voitures de course...


Histoires de physique
Auteur(s) : Fend
Le survirage, épisode 1

Pour la première édition nous allons analyser le comportement de la Caterham à l'honneur dans le championnat actuel. Je crois que tout le monde s'accorde à dire après essai qu'elle est trop vive du train arrière, autrement dit elle présente un comportement sur-vireur !

Le diagnostique

Pour mieux comprendre ce problème, il faut déjà regarder dans quels conditions le train arrière se met à être joueur. Sans un diagnostique précis, rien ne sert de tester des réglages à la va vite, vous ne ferez que vous disperser avec le risque de résoudre le problème en en aggravant d'autres par ailleurs !

Posez vous donc les questions suivantes, elles seront la base de votre réflexion :
  1. Le train arrière décroche brutalement en entrée de virage sur les freins ?
  2. Le train arrière décroche progressivement en entrée de virage sur les freins ?
  3. Le train arrière décroche sur les longues courbes passées à vitesses constante sur un filet de gaz ?
  4. Le train arrière décroche en sortie de virage à la ré-accélération ?


Nous verrons au fil des 4 premiers numéros du magazine les réglages à adapter pour régler le problème de survirage dans chacun des cas ci-dessus.

La répartition du freinage

Dans ce numéro, nous regarderons de prêt le premier des cas exposés, c'est le plus basique certes mais il faut commencer par les bases ! Donc que faire quand le train arrière décroche brutalement en entrée de virage sur les freins ?

Tous le monde aura lu le titre et saura donc répondre à cette question : il faut revoir la répartition du freinage !

La différence entre les 2 premiers cas peu paraître subtile, mais les causes sont complètement différentes... Si le train arrière décroche progressivement en entrée de virage au freinage c'est parce qu'il est trop délesté et manque alors progressivement d'adhérence. Nous verrons dans le prochain numéro comment lutter contre ce phénomène.

Mais si le décrochage intervient brutalement, c'est que vous êtes victime d'un blocage des roues arrières ! Le blocage des roues intervient à cause du freinage et de sa répartition.

Les bases

Tout d'abord, vous devez savoir que sur une phase de freinage la voiture s'appuie sur le train avant donnant plus d'adhérence aux roues avant et inversement moins aux roues arrières qui se retrouvent délestées. Donc quelque soit la voiture, le freinage devra être plus important à l'avant qu'à l'arrière.

L'anecdote du jour a écrit:
Pour la petite histoire, une architecture comme celle les Porsche 911 avec le moteur en porte-à-faux arrière permet d'énormément limiter ce phénomène et d'appliquer un freinage très important sur les 4 roues à la fois, c'est une des forces des 911 Wink

Tout d'abord on a vu que sur les phases de freinage, il est important d'appliquer un freinage dégressif (cela fera l'objet d'un prochain article), si possible en ligne droite pour le plus d'efficacité possible car plus on augmente l'angle de braquage plus il faudra relâcher sa pression sur les freins. Commencez donc par régler la répartition du freinage en ligne droite ! Si votre monture vous permet de régler cette répartition en roulant, c'est l'idéal (le DFGT permet de le faire).

Comment régler la répartition ?

Veillez à bien déconnecter l'ABS en premier lieu si votre voiture en est équipée. Une petite astuce, il suffit parfois de débrancher un capteur de blocage de roue et de redémarrer pour mettre l'ABS en défaut. C'était le cas sur ma Civic Type-R.

Ensuite en ligne droite, prenez de la vitesse et appliquez un freinage maximum en restant pieds dedans et en observant sur quel train intervient le blocage de roue en premier (dans GT5 le HUD en bas à gauche permet d'observer le phénomène grâce à l'indicateur de chaleur des pneus, rouge = roue bloquée !).

L'idéal pour un freinage en ligne droite est de bloquer les 4 roues en même temps, on aura ainsi un freinage optimal des 4 roues avant décrochage. Si un train bloque ses roues avant l'autre, dites vous que ce dernier aurait pu appliquer plus de force de freinage et vous auriez pu raccourcir les distances d'arrêt !

Une fois cet équilibre fait en ligne droite, il faudra le tester en virage et là vous constaterez normalement qu'à la moindre erreur le arrière ira se bloquer en premier, vous pourrez alors alléger encore un peu le freinage à l'arrière jusqu'à obtenir le comportement désiré.

La sécurité en virage se fera au détriment de l'efficacité d'un freinage en ligne droite. Mais en course, il arrive souvent de devoir freiner plus que prévu en pleine courbe : un freinage mal dosée en entrée, une trajectoire qui s'élargit trop, un adversaire dont vous avez mal anticipé le comportement... Les occasions ne manquent pas, donc préférez vraiment un comportement sécurisé en virage qu'un freinage optimale. Voilà mon conseil

Pour les perfectionniste un freinage optimale en ligne droite peut-être utilisé en qualif puis le freinage du train arrière sera ensuite adoucis pour la course.

Enfin, si vous souhaitez encore plus de sécurité et que vous n'êtes pas à l'aise avec le freinage dégressif, vous pourrez ré-enclencher l'ABS mais vous saurez qu'avant qu'il se déclenche votre répartition vous permettra de tirer le maximum de votre freinage.


Et concrètement ?
Auteur(s) : Motard
Commençons par le commencement : les freins, qu'est-ce que c'est ?
Le frein n'est pas qu'une partie de l'anatomie de l'homme, c'est aussi un composant essentiel de nos voitures !

Le principe du freinage consiste a transformer une énergie cinétique (mouvement rotatif des ensembles roulants) en énergie calorifique par frottement. Pour cela le freinage est obtenu par frottement d'une pièce fixe (la garniture) sur une pièce mobile (disque ou tambour).

La sécurité dépend de :
  • l'efficacité du freinage (entre 6 a 9m/s selon la loi)
  • la stabilité de la voiture (pression, état des pneumatiques et des amortisseurs)


Où passe ce liquide?
Pour arriver jusqu'aux étriers il faut d'abord passer par :
  • le pédalier qui transforme et amplifie l'effort que nous effectuons
  • ensuite le servo frein amplifie la force d'appui du pédalier (par dépressions obtenu grâce au moteur)
  • le maître cylindre transformera la force mécanique en une force hydraulique (le système de frein arrière passera par un correcteur qui limitera la pression sur les roue en fonction de la charge)
  • le récepteur transformera enfin la pression hydraulique en force mécanique qui agira sur les plaquettes (ou tambour).

Ce principe est basé sur l’incompressibilité des liquides et sur la transmission intégrale des pressions par ce liquide.

Les plaquettes
Soumises à des variations de température brutales, elle doivent assurer leur fonction sans altération du coefficient de friction quelque soit la vitesse, pression ou température :
  • un coup de frein a 130km/h => 300°au plaquettes
  • a 180km/h =>500°
  • coups de frein répétés sur autoroute => environ 800° à 1000°

les risques d'une mauvaise qualité de plaquette seront :
  • le fading (évanouissement) : au dessus de 300°, les plaquette se modifient et entraînent une forte diminution du coefficient de frottement donc une perte d'efficacité
  • l'arrachage : faiblesse du collage de la garniture sur le support ce qui causse la perte total du freinage
  • vibrations : causé par la déformation des disque portés a haute température (disques voilés)

Quel DOT utiliser ?
Le plus gros problème lors des gros freinages c’est le seuil d’ébullition du liquide de frein. Pour faire simple, plus le chiffre indiqué après le DOT est grand, plus le point d’ébullition et repousser. Par exemple, le DOT 3 est inférieur au DOT 4 lui-même inférieur au DOT 5…
Plus le DOT est élevé, plus le liquide est sensible à l'humidité et plus les vidanges doivent être rapprochées.

L'ABS, c'est quoi ?
Lors d'un freinage d'urgence, la pression de freinage est constante sur la pédale de frein. L'abs va moduler cette pression afin d’empêcher le blocage. Les phases maintien, baisse et augmentation de pression vont se succéder. Mais comment sa ce passe concrètement ?

les composants
  • un capteur inductif de vitesse se trouve sur les parties fixe des 1/2 train de roues ou sur le différentiel (rarement). Les couronnes d'impulsons montées sur les parties mobile engendre les signaux, permettant aux capteur de détecter leurs vitesses de rotation respectives.
  • le calculateur ABS exploite ces signaux transmis par les capteurs et détermine le glissement admissible des roues pour obtenir un freinage maximum, il module la pression de freinage nécessaire aux cylindres de roue par intermédiaire d'éléctrovalves.
  • les éléctrovalves commandées par le calculateur vont moduler la pression de chaque circuit de freinage
  • les accumulateurs absorbent momentanément la quantité de liquide qui afflue soudainement lors d'une baisse de pression
  • la pompe de retour refoule dans le circuit correspondant, le liquide qui reflue des cylindres de roue en cas de baisse de pression


principe de fonctionnement
  1. dès que l'un des capteurs signal au calculateur ABS une forte décélération de la roue , il y a risque de blocage, la pression de freinage n'est plus augmentée.
  2. si la décélération continue, la pression du cylindre de frein va diminuer et la roue est moins freinée
  3. la pression de freinage ayant diminuée, la roue ré-accélère puis atteint la valeur limite et le calculateur décèle un manque de freinage, la pression augmente et sa recommence.

(selon l'adhérence de la roue on peut allez jusqu’à 10 cycles par seconde)

Améliorer sont système de freinage
La solution la plus simple consiste à amener de l'air frais sur les disques de frein, ce principe est utilisé sur les F1. Une écope récupère de l'air frais à l'avant de la voiture et le canalise vers les disques de frein. Mais attention à ne pas trop refroidir le disque car il a tout de même besoin d'être à une certaine température pour être utilisé au maximum. En compétition ces écope sont d’ailleurs réglables. Cela évitera le fading.

Ensuite on peut aussi augmenter l'épaisseur des disques de frein, qu'ils soient ventilés ou non. En effet, plus il y a de matière et plus la chaleur pourra se disperser ce qui aura donc pour conséquence de diminuer la température de la zone de friction du disque.

On peut aussi modifier la nature du disque et choisir des disques percés. Des trous sont placés sur les parties les plus sollicitées de la zone de friction afin de permettre un passage d'air.

Mettre des matériaux plus tendre, le coefficient de frottement sera alors plus élevé, ce qui augmentera alors le freinage. Mais l'inconvénient est une durée de vie limitée de ces constituants.

Rappelons ici qu'une purge régulière du système de freinage reste le meilleur moyen de conserver une bonne puissance de freinage. Lorsque l'on freine les plaquettes chauffent, cette chaleur se disperse alors dans l'étrier puis dans le liquide de frein. Celui-ci sous l'effet de cette chaleur peut créer des bulles d'air dans le système de frein, réduisant ainsi la puissance du freinage (car l'air n'est pas incompressible contrairement au liquide !). D'autre part, ce liquide est très sensible à l'humidité car il l'absorbe. Il est donc important de le changer régulièrement, surtout si vous faites une utilisation poussée de votre auto.

La répartition :

Comme nous l'avons déjà précisé plus haut, la répartition du freinage est importante, il est nécessaire de l'ajuster en fonction du pilote, de ses techniques de pilotage et surtout en fonction de l'épreuve.

Un montage simple permet de réguler manuellement la pression à l'avant et à l'arrière. Il s'agit en fait d'ajouter un réducteur de pression sur le circuit dont on souhaite diminuer la pression, soit celui des freins arrières. Ce système n'a donc aucune influence sur la pression des freins avants et ne réduit que la pression arrière. a ne pas faire sur un circuit avec ABS

La suite au prochain numéro Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.live4wheels.com
VdK
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 3960
Age : 33
Localisation : Laon (aisne)
ID SEN : o-VdK-o
Autre team : Team-R

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Lun 3 Déc 2012 - 17:04

Super pa nise en page fend !! super boulot

_________________


La vie est trop courte pour être prise au sérieux. Ne cessez jamais de vous amuser, ou vous deviendrez vieux.
Revenir en haut Aller en bas
the-motard-80
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 1969
Age : 29
Localisation : abbeville 80100
ID SEN : the-motard_80 (christophe)

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Lun 3 Déc 2012 - 17:30

si vous voulez nous faire un don n’hésiter pas lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mobieus13
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 2130
Age : 28
ID SEN : XxMobieuS13xX

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Mar 4 Déc 2012 - 4:33

Félicitation a toutes l'équipe du mag team R pour ce magnifique premier numéro

PS si vous voulai je veut bien fair interview Wink

_________________


Besoin d'une voiture ? C'est ici
Revenir en haut Aller en bas
jeff_gordon05
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 1490
Age : 31
Localisation : gap (environ)
ID SEN : hellrider05

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Mar 4 Déc 2012 - 4:43

impressionnant les gars
Revenir en haut Aller en bas
otys49490
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 31
ID SEN : Team-R_otys

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Mar 4 Déc 2012 - 4:53

du super boulot les gars
merci à tous c'est vraiment sympathique à lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
oRO_JAo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15003
Age : 32
Localisation : Gard (30)
ID SEN : Veilside_RS

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Mar 4 Déc 2012 - 11:47

Merci a l'équipe du MAG pour ce premier numéro qui en dit long pour le futur Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.team-r.fr
chemsou
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 1574
Age : 28
Localisation : Alger
ID SEN : jdm-chemsou

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Jeu 6 Déc 2012 - 9:17

Géniale merci à toutes l'équipe et au rédacteur chef qui ont fait un énorme boulot bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
The_Flying_Man
Grand Joueur
Grand Joueur
avatar

Nombre de messages : 514
Age : 20
ID SEN : Flying_for_Life

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Jeu 6 Déc 2012 - 9:38

Super boulot ! J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Makiaveli69
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 1189
Age : 32
Localisation : Avignon
ID SEN : Makiaveli69

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Ven 7 Déc 2012 - 5:49

Je viens juste de voir le mag génial les mecs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fend
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10054
Age : 35
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Ven 7 Déc 2012 - 7:17

Au nom de l'équipe, merci à tous pour vos compliments

Le numéro 2 ne devrait plus tarder Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.live4wheels.com
mikiek4
Grand Joueur
Grand Joueur


Nombre de messages : 472
Age : 37
Localisation : strasbourg
ID SEN : MIKI_ek4

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Ven 7 Déc 2012 - 7:31

Super idée ce magazine, longue vie au MAG team r
Revenir en haut Aller en bas
Mobieus13
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 2130
Age : 28
ID SEN : XxMobieuS13xX

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Lun 10 Déc 2012 - 4:32

Vivement demain pour le numéro 2 Very Happy

_________________


Besoin d'une voiture ? C'est ici
Revenir en haut Aller en bas
braddock666
Pro
Pro
avatar

Nombre de messages : 1350
Age : 36
Localisation : Habay-la-neuve
ID SEN : Braddock666

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Lun 10 Déc 2012 - 4:37

Ben l'arrivée de la neige à un peu retardé l'édition..... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Mobieus13
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 2130
Age : 28
ID SEN : XxMobieuS13xX

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Lun 10 Déc 2012 - 8:35

J'espere que le numéro ne se fera pas trop attendre Very Happy

_________________


Besoin d'une voiture ? C'est ici
Revenir en haut Aller en bas
the-motard-80
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 1969
Age : 29
Localisation : abbeville 80100
ID SEN : the-motard_80 (christophe)

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Lun 10 Déc 2012 - 8:39

sa arrive sa arrive

merci pour tous vos commentaire Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
otys49490
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 31
ID SEN : Team-R_otys

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Lun 10 Déc 2012 - 8:53

braddock666 a écrit:
Ben l'arrivée de la neige à un peu retardé l'édition..... Sad

dit au livreur qu'il vienne en sky rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Mobieus13
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 2130
Age : 28
ID SEN : XxMobieuS13xX

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Mar 11 Déc 2012 - 1:41

C'est beau la france 10cm de neige et tous est bloqué rabbit

_________________


Besoin d'une voiture ? C'est ici
Revenir en haut Aller en bas
the-motard-80
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 1969
Age : 29
Localisation : abbeville 80100
ID SEN : the-motard_80 (christophe)

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Mar 11 Déc 2012 - 3:49

nous avons fini je pense que vous allez l'avoir dans la journée car je ne peut pas copié tout le Mag avec mon téléphone
Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Makiaveli69
Team R
Team R
avatar

Nombre de messages : 1189
Age : 32
Localisation : Avignon
ID SEN : Makiaveli69

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Mar 11 Déc 2012 - 4:06

Cool j'ai hate

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mobieus13
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 2130
Age : 28
ID SEN : XxMobieuS13xX

MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   Mar 11 Déc 2012 - 4:32

De même j'ai très hate

_________________


Besoin d'une voiture ? C'est ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€   

Revenir en haut Aller en bas
 
Team-R || Le Mag' #1 -- 4/12/2012 -- 0€
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CR 23/07/2012 Lemming Mafia / Libertalia / Blood Bowl Team Manager
» [Web] Sortie évènement du site Hero Factory Recon Team
» 7-8 Avril 2012 LEDENON -> Promosport
» Apex 2012
» 82ème salon de l'auto de Genève - 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team-R :: Espace public :: Le magazine Team-R-
Sauter vers: